Le parquet vitrifié (ou parquet verni)


Concernant la finition d’un parquet massif ou contrecollé, il existe plusieurs options. Le parquet peut en effet être vitrifié (résistant et rassurant), huilé (esthétique avec de nombreuses possibilités) ou même ciré pour certains modèles.

Définition du parquet vitrifié

Nous nous intéressons ici au parquet vitrifié, que l’on appelle également parquet verni. Vitrifier un parquet revient en effet à le vernir. La vitrification d’un parquet brut est une étape importante car la finition va protéger le parquet et le rendre imperméable. Pour simplifier, cela consiste à mettre en place un film invisible pour protéger de manière durable un parquet en bois massif des tâches, saletés, rayures, usures, etc.

Pour vitrifier un parquet massif, il faut appliquer un vitrificateur (qui est en fait un vernis) sur le bois après l’avoir poncé. Il faut ensuite bien laisser sécher. Certains parquets sont livrés déjà traités et vernis. Il existe plusieurs types de vitrificateurs et vernis, que vous choisirez en fonction des caractéristiques de votre parquet et de vos goûts (pour différents aspects : mat, brillant, satiné, …).

Parquet vitrifié blanc
Le parquet verni Noble Château Sable Blanc est un parquet contrecollé en chêne livré déjà vitrifié

Entretien d’un parquet vitrifié

L’entretien d’un parquet vitrifié est très simple. Au quotidien, on utilisera un balai (microfibre de préférence, légèrement humidifié) ou un aspirateur. Pour enlever les petites tâches, une serpillière simple (microfibre également et très bien essorée) est conseillée, avec un produit nettoyant neutre.

Pour les pieds des meubles, notamment les chaises, nous conseillons de poser des patins feutres adhésifs afin d’éviter les rayures. Enfin, dans le cas d’un parquet vitrifié très abîmé, il est possible de le poncer entièrement afin de le rénover en le re-vitrifiant une fois le ponçage effectué.